Le pôle Francophonie de Bangkok Accueil cherche à faire partager et à multiplier les occasions d’échanges et de rencontres entre cultures francophones et thaïlandaises, en FRANÇAIS !

Que vous soyez anciennement ou nouvellement installés à Bangkok, de France ou bien d'un autre continent, que vous souhaitiez approfondir vos connaissances sur la Thaïlande et faire partager votre amour pour la langue française à des étudiants thaïlandais enthousiastes et curieux, les activités du pôle Francophonie de Bangkok Accueil vous intéresseront certainement ! 

Pour la saison 2017-2018 nous vous proposons :

Des ateliers de conversation en français, dans les universités suivantes  

Chulalongkorn : environ 50 élèves de la 1ère année à la 4ème année, de janvier à avril, à raison d'une heure par semaine.

Thammasat : environ 40 élèves, d'octobre à mai, à raison d'une heure et demie par semaine. Les ateliers ayant lieu sur le site de Rangsit, un transport est organisé pour les bénévoles au départ de la station de BTS National Stadium. Le retour à Bangkok est prévu vers 16h30. Les bénévoles sont mobilisés une demi-journée. Le jour de la semaine est déterminé à chaque début de semestre.

Visites touristiques en français

Silpakorn : 20 étudiants de la section tourisme, répartis en groupes de 5, à partir de février et pendant 6 semaines consécutives. Ces interventions se font en accompagnement sur site touristique. Votre mission est d'être touriste volontaire, de poser les questions nécessaires et d'apporter vos commentaires et suggestions pour que ces jeunes étudiants thaïs deviennent de bons guides francophones.

Préparation aux examens

L'école Mater Dei recherche 2 bénévoles dans le cadre de la préparation de ses élèves au DELF. Il s'agit de conversation autour d'un sujet préparé et encadré. Cette école est située à Ploen Chit.

Projet possible : une chorale franco-thaï ......

Alors n’attendez plus! Rejoignez notre équipe d'intervenants et venez passer un moment convivial aupr!s de jeunes étudiants thaïs, non sans avoir consulté la charte d'intervenants.

Merci à tous pour votre implication et votre enthousiasme.

Renseignements auprès de Céline Hamel ou Jessyca Dell'Aiera : bangkokaccueil.francophonie@gmail.com

Lire la charte Francophonie

Charte d’intervention des membres de « BANGKOK ACCUEIL »

dans les département de français des Facultés des Lettres des Universités partenaires.

(BA :divers contributeurs/MAJ2015PTr)

Préambule :

Le Comité de « Bangkok Accueil » souhaite fortifier les accords établis avec les Universités de Chulalongkorn et de Silpakorn et étendre ces partenariats à d’autres institutions. Aussi, il est opportun de préciser dans une charte le cadre d’exercice des séances de conversations avec les étudiants thaïlandais des départements de français des facultés de lettres concernées.

 La présente charte vise plutôt à définir les objectifs et le mode opératoire d’une activité qui, outre son caractère informel et récréatif, revêt une dimension à la fois culturelle et relationnelle dont l’impact à l’extérieur de notre association est sans pareil. Cette activité repose sur le volontariat et le bénévolat. Elle s’exerce dans des établissements universitaires prestigieux du pays hôte. Cela induit naturellement une responsabilité morale et comportementale des intervenants qui mérite d’être codifiée. 

Aussi, pour œuvrer à faciliter et développer la maîtrise de notre langue, incidemment de notre culture, par les étudiants participants, chaque intervenant devra prendre connaissance des principes et des règles d’intervention régissant les échanges consignées dans la présente charte. En indiquant son  nom et en apposant sa signature sur un exemplaire de celle-ci, chaque intervenant exprimera ainsi son souhait de partager cette expérience enrichissante, et attestera  de sa pleine et entière adhésion à ce qui constitue son « cadre d’exercice ».

1 – Candidature – Agrément -  Statut :

Les intervenants ne sont pas « recrutés » en qualité de professeurs de français. Aucune expérience de l’enseignement n’est requise, et il ne sera procédé à aucune sélection sur titres ou curriculum vitae. B.A. retiendra votre candidature selon les besoins exprimés par les universités selon les niveaux d’intervention (de la 1ere à la 4eme année) et selon votre disponibilité. Finalement, le   nombre de groupes d’étudiants variant  d’une année sur l’autre,  le  calendrier est  arrêté par les deux directeurs de cours.

Le groupe d’étudiants (de 4 à 8 en nombre) qui vous sera confié individuellement ou (et c’est nouveau) en binôme avec un autre intervenant pour une douzaine de séances pourra être transféré à un autre intervenant en cours d’année, à la demande des directeurs de cours ou des étudiants eux-mêmes, ou au gré d’une alternance que vous aurez vous-même souhaitée. Selon l’antériorité de votre participation à cette activité, il pourra vous être demandé de « céder » votre place à un nouveau candidat aspirant à en faire l’expérience, dans l’esprit de la mutualisation des activités organisées par B.A.

Enfin, l’accord qui régit la relation « participative » de notre association avec les « universités associées » peut être dénoncé à tout moment, partiellement ou totalement, à l’initiative de l’une ou de l’autre des parties.

Au plan statutaire, la qualité « d’intervenants étrangers autorisés » vous sera concédée par les universités participantes lors de chacune de vos séances de conversation dans leurs locaux, sans que celles-ci revêtent pour autant une connotation professorale.

 2 – Organisation des séances de conversation - Champ et thèmes  d’intervention :

L’objectif recherché est avant tout d’amener les participants à s’exprimer dans notre langue, à vérifier eux-mêmes leurs acquis, leur savoir, à les parfaire. Chaque étudiant est porteur d’une attente, et il devra pouvoir  retirer un avantage élargi des discussions qu’il engage ou auxquelles il participe, confortant à la fois sa compréhension et son aptitude à s’exprimer en français, mais aussi son attirance pour notre culture, pour l’échange d’idées qu’elle lui inspire.

La seule pédagogie préconisée est celle qui découlera de la curiosité intellectuelle, de la soif d’échanges et de découvertes à la rencontre de l’autre, de sa culture, de ses traditions.

Chaque intervenant agira en digne représentant des pays qui ont le français en partage. Enfin, ici comme ailleurs, il convient de ne pas indisposer ses interlocuteurs par une curiosité ou une familiarité excessive. Il est des sujets (politique, religion, sexualité, droits de l’homme, justice, corruption…) qui, sans être tabous, demandent la plus extrême prudence et qu’il vaut mieux éviter, sinon éluder, sauf à prendre le risque de froisser la susceptibilité de votre auditoire. Eviter de se prononcer sur les particularismes sociétaux ou institutionnels du pays, ne pas mettre exagérément en relief certains sujets d’actualité, certains traits de civilisation ou d’histoire auxquels la sensibilité ou la culture propre à votre groupe d’étudiants ne seraient pas réceptives. Garder toujours à l’esprit que les étudiants veulent simplement tester leur savoir et développer leur maitrise de notre langue en la pratiquant.

3 - Coordination - Support - Suivi :

Comme pour toutes les autres activités de B.A., le pôle « Francophonie » dispose de son propre animateur, coordinateur en charge de la cohérence et de la régularité des interventions, de l’interface avec les deux universités partageant l’expérience, ainsi que du minimum de logistique requis. Il lui appartient de vous conseiller, de faciliter vos interventions, de recueillir vos remarques ou observations, et d’organiser pour ce faire toutes réunions de concertation nécessaires. C’est auprès de lui que vous devrez signaler vos indisponibilités, vos empêchements anticipés ou non.  

La Présidente de Bangkok Accueil 

 

 

Espace Membre

Partenaires

 
 

july, 2017

6jul - 3sepjul 68 h 00 minsep 3Vacances Scolaires du LFIB8 h 00 min - (september 3) 18 h 00 min

X
X